Les 3 sujets incontournables du web et du marketing en 2018

Déc 2018 // ~ 3 min de lecture

Les perpétuelles évolutions du web et du marketing ne permettent à personne de maîtriser tous les concepts, tenants et aboutissants des nouveautés. Afin de démarrer 2019 sur le bon pied nous avons sélectionné pour vous trois sujets de cette année 2018 qui nous semblaient indispensables à connaître.

RGPD en Suisse : exemple et signification pour les entreprises

Le Règlement européen sur la protection des données (RGPD) est entré en vigueur le 25 mai 2018 au sein de l’Union européenne et en Suisse. Le non-respect de ses dispositions entraînera l’application de sanctions pouvant atteindre 4% du chiffre d’affaires annuel d’une entreprise.

La nouvelle législation européenne contraint toutes les entreprises concernées à se doter d’outils adaptés. Cela peut nécessiter des changements importants en termes de collecte, d’utilisation et de gouvernance des données. Certains éléments de la nouvelle législation européenne seront repris par la Suisse. Un projet de révision de la loi fédérale sur la protection des données LPD se trouve devant les Chambres fédérales.

 


Votre entreprise est concernée

Si vous offrez des biens ou des services à des personnes se trouvant dans l’UE (p. ex. vente en ligne à des personnes établies dans l’UE).
Si vous travaillez avec des fournisseurs dans l’UE.
Si vous traitez, sur mandat, des données à caractère personnel relatives à des personnes qui se trouvent dans l’UE. p. ex.: holding suisse hébergeant sur son serveur les données salariales des collaborateurs de ses filiales dans l’UE.
Si vous suivez le comportement de personnes dans l’UE (profilage). p. ex.: site internet d’une entreprise suisse recueillant les cookies de visiteurs établis dans l’UE.

Des outils concrets pour vous guider 

La Chambre Valaisanne de Commerce et d’Industrie (CCI) met à votre disposition trois outils pour vous guider dans l’application du Règlement européen sur la protection des données (RGPD)
 
 
 
 
 

Annonce du Google Mobile First Index 

Le 26 mars dernier, Google a annoncé que leurs robots et systèmes de référencement prendront désormais en compte la version mobile pour déterminer le référencement naturel d’un site internet dans son moteur de recherche afin « d’aider davantage leurs utilisateurs (étant principalement sur mobile) à trouver ce qu’ils recherchent. »

 

 

Les sites qui n’offrent pas de version mobile sont toujours référencés sur Google et les sites adaptés au mobile ne sont pas avantagés sur les autres. Cependant, avoir un site adapté au mobile aide les propriétaires de sites internet à obtenir de meilleures performances pour les utilisateurs mobiles et bureau.

En 2015, Google avait déjà mis en place une règle permettant aux sites adaptés au mobile d’être mieux référencés dans les résultats de recherche pour les requêtes qui sont réalisées sur mobile.

En Suisse, la navigation web via un ordinateur de bureau reste encore majoritaire avec une part de marché de 55,94% devant le mobile (37,32%) et les tablettes (6,74%). En 2019, un site non adapté au mobile manquera de nombreuses opportunités de se faire référencer.

 

L’essor de la recherche vocale 

En 2018, les enceintes intelligentes ont pris leurs quartiers dans les foyers de milliers de suisses. Google Home, Alexa d’Amazon, ces objets connectés, véritables assistants numériques du quotidien, permettent notamment de lancer des requêtes en utilisant seulement sa voix.

 

 

Cette fonctionnalité n’est pas réservée qu'aux détenteurs d’enceintes intelligentes. Les smartphones Android en sont équipés. Divers types d’appareils permettent d’utiliser Google Assistant (TV, caméra de surveillance, ampoules intelligentes, écrans de voiture, etc.).

La recherche vocale, quant à elle, n’est pas nouvelle. Nous nous souvenons notamment de l’assistant vocal Siri sur les smartphones d’Apple dès 2010. Aujourd’hui la recherche vocale se démocratise et on estime que 50% des recherches en ligne se feront à la voix d’ici 2020. En janvier 2018, on estimait à un milliard le nombre de recherches vocales par mois.

La tendance est lancée et elle ne va pas s’arrêter. Les propriétaires de sites internet ont donc tout intérêt à l'envisager. Quelques bonnes pratiques en termes d’optimisation de contenu web émergent. C’est le retour des questions-réponses sur son site : écrire les questions telles qu’on les prononcerait, pourrait bien avoir un impact sur les performances des sites internet.

 

/boomerang