Hashtag : à quoi sert-il ?

Le hashtag, mot-dièse ou mot-clic au Québec, est un usage répandu sur Internet et particulièrement sur Twitter, qui consiste à mettre en avant un mot-clé en le faisant précéder du signe #. Voilà pour la partie théorique. Mais en pratique, à quoi sert vraiment le Hashtag ? Comment l’utiliser correctement ?

Le hashtag facilite la lecture

Première mais non négligeable utilisation que l’on peut évoquer, le mot-dièse permet de faire ressortir au premier coup d’œil le sujet du tweet ou du message.

Le hashtag donne une dimension particulière à une phrase

Situé en fin de message notamment, il peut permettre de donner une connotation différente à la phrase. En donnant un ton particulier à ce qui le précède, il permet aussi de faire de l’humour ou de la dérision… en un nombre de caractères qui reste limité !

Le hashtag permet de faire de la veille

Vous souhaitez avoir en temps réel les toutes dernières informations parues sur un sujet particulier ? Taper le hashtag correspondant dans la barre de recherche Twitter, le flux d’actualité ainsi affiché vous permettra d’être au courant de tout ! En ce moment par exemple, les fans de la coupe du monde de Rugby peuvent être au courant de l’avancée des matchs en temps réel via #RugbyWorldCup.

Le hashtag permet de suivre un flux (livetweet)

Sur le même principe du flux issu d’une recherche permettant de faire de la veille sur un sujet, le hashtag peut permettre de suivre en direct un évènement particulier… pour peu que les organisateurs aient bien pensé à créer et diffuser leur hashtag. Ainsi, nous avons tous pu suivre récemment en temps réel la dernière conférence de Twitter grâce au mot-dièse #tweetandtoast

Le hashtag permet d’entrer dans une conversation

Une fois le flux affiché sur le sujet qui vous intéresse, vous pouvez entamer des discussions avec des personnes qui tweetent sur le même sujet que vous. C’est le principe des livetweets d’émission de TV auxquels un grand nombre de gens participent.

Le hashtag permet de lancer une opération de communication

Danone nous proposait par exemple récemment, à l’occasion de la semaine du goût, le concept suivant autour du hashtag #marecetteDanOn. En tweetant un ingrédient accompagné du hashtag #marecetteDanOn, l’auteur du tweet reçoit donc un lien vers une recette envoyée par un robot qui, s’il fonctionnait pour des requêtes simples, a aussi montré quelques faiblesses ayant fait rire les twittos.

 

Source : www.webmarketing-com.com

 

/boomerang